13/03/2017

L’hydrolat de carotte sauvage ou comment l’odeur d’un produit change tout

Article publié le 23.01.2013 sur le blog : http://www.eme-beaute.com

Depuis que j’ai découvert les bienfaits de l’hydrolat de rose sur ma peau, impossible de me nettoyer le visage sans appliquer juste après une eau florale.
J’ai déjà appliqué l’eau florale de rose donc mais aussi celle de bleuet et celle de lavande (revue ici).
Curieuse de nature, j’aimerai bien à long terme pouvoir tester la majorité des eaux florales qui existent, et rien que sur le site d’AZ, il y en a environ 40 ! ( mais je ne testerai que celles adaptées à ma peau, qui pour rappel est mixte à tendance grasse, sensible et déshydratée, rien que ça oui).
Lors de ma dernière commande sur le site d'Aroma-Zone (détaillée ici), j’ai jeté mon dévolu sur l’hydrolat de carotte sauvage bio.
Pourquoi ?
En raison de ses propriétés plutôt intéressantes (infos tirées du site d’AZ): elle est anti-inflammatoire (elle apaise les irritations et rougeurs),  elle régénère la peau, est tonifiante et revigore les peaux ternes.
Celle que j’ai prise sur AZ est bio, 100% pure, sans aucun conservateur (je la maintiens donc au frigo) et elle ne coûte que 3,90 euros pour 200 ml.
Impression ?
La première chose qui m’a surprise en ouvrant le flacon, c’est l’odeur de cette eau de carottes.
Sur leur site AZ indique que « contrairement aux hydrolats de carotte sauvage que l’on retrouve sur le marché et qui peuvent avoir une odeur rebutante, ils ont sélectionné un hydrolat à l’odeur agréable et légèrement acidulée ».
Ah. En réalité, l’odeur est loin d’être agréable, elle est infecte même, pire, ça sent le foin. Et je suis très sensible aux odeurs ( Un exemple ? Si je suis en voiture et que quelqu’un a mis du parfum j’ai la nausée, pareil si quelqu'un mange un croissant ... allez savoir pourquoi).
Les premiers jours furent donc les pires, je ne voulais pas délaisser le produit, le gaspiller, je voulais surtout vérifier le résultat sur ma peau. J’ai donc (tant bien que mal) appliqué matin et soir un coton imbibé d’hydrolat de carottes sur mon visage.
Heureusement, l'odeur de foin s'estompe (légèrement) car juste après j’applique de l’aloé vera en gel et une crème hydratante.
Résultat ?
Maintenant, cela fait plus de 7 semaines que j’utilise l’hydrolat de carotte matin et soir, je trouve qu’elle sent toujours aussi mauvais mais ça me rebute moins qu'au début.
J’arrive déjà au bout du produit et je peux donc faire un constat : mon teint est superbe, lumineux, frais ! En d'autres mots : mon teint est éclatant ! Je n'ai plus du tout la peau terne, l'effet revigorant et régénérant est donc bien présent.
Bref, j’ai bien aimé les effets de ce produit sur ma peau mais je ne le rachèterai certainement pas à cause de son odeur, il existe tellement d’autres hydrolats à découvrir que je trouverai surement le graal qui ne me quittera plus !
(Pour la petite info, on peut également prendre de l'eau de carotte en interne, en "cure detox" mais personnellement je n'ai pas pu le faire tellement l'odeur m'écoeurait).
Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous déjà testé l'hydrolat de carotte ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire