13/03/2017

La poudre de shikakai, le remede contre les gratouilles à la tete

Article publié le 03.01.2013 sur le blog : http://www.eme-beaute.com

Il y a des jours comme ça où sans savoir pourquoi ni comment on se retrouve avec le cuir chevelu qui démange.
C’est ce qui m’est arrivé en début de semaine. J'ai donc trifouillé dans mes produits naturels et j'ai jeté mon dévolu sur la poudre de shikakai de chez Aroma Zone.
Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de cette poudre sur mon blog (notamment ici lors de mon 1er essai et ici lors d'un masque), cette poudre indienne est reconnue pour atténuer les pelliculesapaiser les démangeaisons et nettoyer efficacement les cheveux (même après un bain d’huile).
J’ai donc réalisé (vite fait) un masque-shampoing au shikakai de la façon suivante :
J’ai mélangé 1 cuillère à soupe (bien bombée) de poudre de shikakai dans de l’eau chaude mélangée avec du miel et j’y ai rajouté 5 gouttes de protéines de riz.
Le miel est un bon hydratant tout comme la protéine de riz, sauf qu’il ne faut pas abuser de cette dernière dans les mélanges (comme de la glycérine végétale d’ailleurs) sous peine de faire pire que mieux et de se retrouver avec des cheveux rêches et secs.
En mélangeant le tout, je me suis retrouvée avec une texture très liquide (si vous préférez une texture plus épaisse/pâteuse vous pouvez mettre 2 voire 3 càs de shikakai dans le mélange) que j’ai appliqué (longuement) sur mes longueurs et j’ai bien massé mon cuir chevelu.
J’ai gardé ce soin sur mes cheveux environ 40 minutes (avec une serviette). Ensuite, vu que le shikakai agit comme un shampoing, j’ai tout simplement rincé (longuement) mes cheveux à l’eau tiède et j'ai terminé par de l’eau froide. Je n'ai pas appliqué d'après-shampoing. J'ai laissé sécher mes cheveux à l’air libre et voilà le résultat:
J'ai le cuir chevelu apaisé (bon ça vous ne saurez pas le voir en image ^^) et les cheveux doux et brillants comme après chaque utilisation de la poudre de shikakai.
Qu'en pensez-vous ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire